• Tuez notre Sécu, on dira rien

    Le Gouvernement veut rétablir l’équilibre de la Sécurité sociale pour 2011.
    Au nom de quoi ? Du fait que c’est “immoral” selon la Ministre de la Santé, Roselyne Bachelot.

    C’est pour cela que le directeur de la l’Union nationale des caisses d’assurance-maladie, Frédéric Van Roekeghm a trouver plusieurs solutions pour réduire les dépenses :

    - renforcer le rôle du médecin traitant
    - revoir les remboursements des anticholestérols, ceux contre l’hypertension et les anti-ulcéreux
    - créer un contrat de bonne pratique individuelle pour les médecins
    - hausse des tarifs des généralistes
    - hausse de la productivité des hôpitaux

    Et d’autres encore.
    Celles qui vont faire le plus de bruits sont le changements de régime pour les affections de longue durée (ALD) et la baisse de remboursement de certains médicaments…

    Les ALD représentent 64% des dépenses de la Sécu pour 7,7 millions de personnes. Déjà qu’elles sont pas en forme, elles doivent en plus payer plus cher leurs soins, surtout sans mutuelles, car certains remboursements seront prises en charge par celle-ci.
    Les médicaments jugés peu efficaces seront remboursés au prix du générique. Et les génériques eux-même peuvent faire l’objet de déremboursement…

    Pour la sacro-sainte idéologie libérale qui consiste à réduire sa dette au maximum tout en laissant la concurrence s’introduire dans le service public, nous pouvons dire merci à notre gouvernement et ceux qui détiennent les rênes du pouvoir.

    Merci au nom de nos malades,
    Merci au nom de la solidarité,
    Merci au nom du service public.



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :