• La France (privatisée) de demain

    Quel sera l'avenir du pays?
    J'imagine que de nombreuses personnes doivent se poser la question.
    Après avoir vu plusieurs reportages de France 5 disponibles sur la Mule
    (liens eD2K : Services publics en danger concernant La Poste, la SNCF et EDF, la montée de l'extrème droite en France ou encore Le chômage a une histoire de 1967 à 1981 et de 1981 à 2001)
    je me suis effrayé, voyant que notre pays est en crise depuis des décennies à cause de la mondialisation non-maîtrisée par les dirigeants qui a entraîné une augmentation du chômage.
    La signature de l’Acte unique européen de 1986 a entraîné une vague de libéralisation pendant les années 90 qui va prendre effet dans moins de 5 ans. Les services publiques ont subi des mutations le début des années 2000 pour s'adapter à leur "ouverture de marché" à la fin de la décennie.
    Donc en 2010 (après le téléphone depuis les années 1990) nous pourrons choisir avec qui envoyer nos lettres, voyager sur les rails, allumer nos ampoules mais aussi chauffer l'eau pour les pâtes.

    Cette libération est très positive à court terme car les prix vont baisser avec l'arrivée de nouveaux concurrents. Mais au final, nous aurons droit à un monopole (plus d'Etat cette fois), qui aura les pleins-pouvoirs concernant les prix et prendra en otage le pays (ceci concernant l'électricité cf : la Californie...), un service dégradé et de mauvaise qualité. Mais nous aurons le choix quand même !!!

    Cette dérèglementation est une des conséquences de la mondialisation (concurrence oblige). Nous devrons donc nous adapter à la concurrence des nouvelles entreprises fournissant l'ancien service public ainsi que celle des pays étrangers (d'où la montée de l'extrème-droite concernant la xénophobie). Depuis des années des entreprises délocalisent car c'est moins cher de fabriquer à l'étranger, ainsi la sidérurgie et toutes les industries lourdes n'ont pas survécu au début de la mondialisation dans les années 80. Le fait qu'elles ferment n'est pas un problème en soi, mais quand des personnes sont mises aux chômages sans pouvoir se former à un autre métier est scandaleux. L'Etat n'a pas pris là le relais.
    La France traîne, on sent que l'on stagne. Les investissements dans la recherche et le développement ont été très faibles et les formations pour des postes libres ont été peu nombreuses.
    D'où le résultat aujourd'hui, une France à bout de souffle, peinant à se départager avec les pays émergents. Les politiques s'embourbent dans des guerres intra-partis pour accéder à la place suprême et les personnes peu scrupuleuses d'extrèmes ou d'autres en profitent.

    Nous verrons donc où le pays va basculer en 2007...

    Nota : Désolé j'ai été pris d'inspiration....

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :